Permanences du syndicat de la propreté : c’est le jeudi !

Publié le 7 juin 2016 • Mis à jour le 19 juillet 2016

A Paris, les permanences du syndicat de la propreté (SFP) auront désormais lieu le jeudi. En quoi consistent-elles ?

Partager

Elles ont pour principal objectif de défendre les salarié-e-s en répondant à leurs interrogations, en prenant en compte leurs inquiétudes et leurs difficultés.
On avait aujourd’hui l’exemple d’un salarié embauché avec un contrat pour un temps partiel sans mention du nombre d’heures mais qui a en réalité effectué un temps complet avec des congés non payés. Il s’agit alors de rappeler au salarié ses droits et les procédures possibles à engager.

Ceux-ci sont accompagnés tout au long de leurs démarches, que ce soit pour rédiger un courrier spécifique et détaillé ou pour défendre un dossier aux prud’hommes. L’efficacité de telles permanences réside dans la prise en compte de chacun-e de manière individualisée ainsi que dans une réelle écoute et compréhension des enjeux auxquels font face les travailleur-e-s. En un mot, les permanenciers ont à cœur de soutenir et d’informer les salarié-e-s face aux embuches et complications inhérentes à la vie salariale.

Le syndicat francilien CFDT de la Propreté a décidé de mieux organiser ses lieux d’accueil de proximité et souhaite favoriser les contacts entre salariés et délégués syndicaux sur les lieux de travail. C’est pourquoi les permanences seront de plus en plus organisées au sein des entreprises, y compris donneuses d’ordre si nous parvenons à avoir des locaux.
A cela s’ajoute la nécessité d’être présent dans tous les départements d’IDF. C’est pourquoi les permanences à Paris auront désormais lieu tous les jeudis (au lieu des mardis et jeudis).