Congrès du SMA CFDT

Publié le 1er février 2018

Mardi 30 Janvier 2018, le Syndicat des Mouvements et Associations (SMA) CFDT organisait son Congrès dans les locaux de l’Union régionale CFDT IDF à Paris.

Partager

Dans le rapport d’activité présenté devant une cinquantaine de militants salariés d’associations (France Terre d’Asile, le Secours Populaire, Restaurants du cœur…), de partis politiques, de députés ou encore des Ambassades, le Secrétaire général Alain Pellé a rappelé le « contexte plutôt agité » de ces dernières années, lié notamment aux « évolutions considérables du droit social » et les réformes territoriales qui ont largement impacté, souvent négativement, les associations dépendantes de subventions publiques.

« Fortes turbulences sur l’emploi »

La question du statut des collaborateurs des députés, qui a fait l’objet d’une lumière médiatique forte cet été puisqu’un nombre important de contrat n’a pas été renouvelé suite aux élections législatives, reste l’un des marqueurs forts de l’activité syndicale du SMA ces 2 dernières années.
Sur le terrain des adhésions, « les fortes turbulences sur l’emploi, la disparition d’entreprise » expliquent un développement « en demi-teinte ». Après deux années de forte progression, le SMA enregistre en effet une stabilisation du nombre d’adhérents. Dans sa présentation, Alain PELLE appelle à relancer les adhésions de « façon offensive ».
A l’issue de cette présentation, le rapport d’activité a été voté à l’unanimité.

Après des travaux en ateliers et la présentation du texte d’orientation, les sections syndicales ont élu le Conseil qui aura la responsabilité de sa mise en œuvre. Alain Pellé et Anne Cassiot occuperont respectivement les postes de Secrétaire général et Secrétaire générale adjointe ; Grégory Lepez et Anne Lopez ceux de Trésorier et Trésorier adjoint.